A-F Records - Fueling The Flames Of Revolution 3 (A-F Records)


Auteur: Raph (14 juin 2007)
En magasin le: 10 janvier 2006
Cote: 8/10

Pour ceux qui seraient toujours indifférents face à A-F Records, sachez qu’il s’agit, comme vous vous en doutez probablement avec un nom pareil, de la compagnie de disques créée par les prolifiques vétérans de la scène punk rock, ANTI-FLAG, à l’occasion de la sortie de leur album Their System Doesn’t Work For You. Suite à ça se sont enchaînées des sorties d’albums de groupes méritant quelques éloges, notamment les récemment défunts MUCH THE SAME qui ont un fait un bref passage sous l’étiquette ou encore NEW MEXICAN DISTASTER SQUAD découverts par la maison de disques. Maintenant mieux plongé dans le contexte, on peut comprendre que Fueling the Flames of Revolution – Vol. 3 est une compilation de la compagnie ayant pour but de faire découvrir sa brochette de groupe avec des thèmes de chansons tournant toujours autour de plusieurs aspects politiques et sociaux.

Comme on pourrait s’y attendre de la part de quelque chose de mis sur pieds par les très politico actifs ANTI-FLAG et par le nom de l’album, celui-ci baigne dans une atmosphère de révolte et de désir de changements profonds et la musique y va de soi également. Les styles y sont très variés, certains groupes abordent un pavillon de punk mélodique rapide et constant (MUCH THE SAME, par exemple), d’autres ont un son beaucoup plus hardcore à saveur BACK FLAG améliorée (NEW MEXICAN DISASTER SQUAD et INHUMAN) ou encore de punk de la première heure à tendance rock’n’roll (VIRUS NINE et MODEY LEMON). On a droit aussi à du punk amphétaminique à la manière de NOFX ou du vieux AFI (THOUGHT RIOT), une pièce de l’album Fuck World Trade des acclamés LEFTÖVER CRACK (One Dead Cop) et une pièce rappelant un jeune BILLY BRAGG de la part de JUSTIN SANE. L’album nous livre même quelques groupes de ska-punk bien influencés (THE CODE & MORNING GLORY), du punk électronique un peu louche (INTRO5PECT) et une chanson d’ANTI-FLAG qui n’est pas leur meilleure d’ailleurs (Youth & Tear Gas). Bref, le cocktail Molotov de la pochette pourrait bien caractériser ce que tous ces groupes ensemble représentent, un véritable assaut auditif flamboyant. C’est à vous donnez le goût de faire bien des choses… A-F Records n’étant pas une maison de disques de coin de table, la qualité des groupes et de leurs chansons n’est pas ici une chose à reprocher bien que ceux-ci soient très nombreux et parfois pas très expérimentés à l’époque où l’album a vu le jour.

En gros, les fans de punk rock désireux d’agrandir leurs connaissances ont là une très belle option qui s’offre à eux pour quelques maigres dollars et pour les activistes politiques amoureux de musique, c’est tout aussi bien. Fueling The Flames of Revolution – Vol. 3, c’est un album à acheter si vous êtes en état de manque musical et que vous êtes tannés de vous injecter toujours les mêmes choses dans les deux oreilles et ce, même si vous ne connaissez que peu ou pas du tout les groupes qui y figurent. Vous ferez de bonnes, peut-être aussi de moins bonnes, mais surtout d’utiles découvertes!

+: Un éventail de punk différent, original et bien orchestré pour tous.
-: Absence des textes qui seraient parfois nécessaires pour crier les paroles à tue-tête seul avec des écouteurs aux oreilles.

Pour les fans de : punk en général.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire