The Flatliners - Destroy To Create (Union Label Group)


Auteur: PUNKMEUP (09 septembre 2005)
En magasin le: 01 août 2005
Cote: 9/10

Qualifié comme étant un des meilleurs groupes à faire son apparition sur la scène punk ska dans les dernières années par Matt Colyer des Planet Smashers, The Flatliners vient de lancer une petite bombe à retardement sur le marché avec leur album Destroy to Create. Personnellement, la première fois que j’ai entendu une chanson de ce groupe, je me suis précipité au magasin de disques le plus près de chez moi pour me procurer l’album parce que je ne pouvais attendre plus longtemps. Comme vous le savez, les groupes de ska se font de plus en rare de nos jours, et l’apparition de ce jeune groupe de Toronto vient donner un peu de souffle à la scène. En plus du fait qu’ils soient originaires de notre province voisine, c’est l’excellente maison de disque Stomp Records qui les a placés sous contrat.

Destroy to Create est un album qui donne dans le punk ska rapide, nous faisant penser du même coup à du Suicide Machines. Les chansons sont rythmées, accrocheuses et nous démontrent que les membres du groupe maîtrisent leurs instruments à la perfection. La batterie est rien de plus que très solide, tandis que la basse et la guitare nous donnent droit à de nombreux solos tout au long de l’album. La présence de deux guitares est sans aucun doute leur force majeure, car ça leur permet d’amener une mélodie en plus du rythme ska, ce que plusieurs groupes ska ne font point. On peut aller jusqu'à dire que ça compense grandement pour l’absence de cuivres. Ensuite, la voix est tout simplement incroyable! La dernière fois que j’ai entendu un chanteur enchaîner les phrases à une telle vitesse de façon fluide, je crois que c’était à l’écoute de Keasbey Knights de Catch 22. De plus, le groupe nous propose des paroles intelligentes, avec des textes critiques de la société d’aujourd’hui criants de vérité. Quoi demander de mieux vous me direz?

The Flatliners mélange, tout au long de l’album, leurs influences autant punk rock que ska. Je n’ai qu’a penser à Public Service Announcement, une chanson très courte(1 :16!), agressive et remplie d’émotions qui vous donnera envie de vous lancer dans les murs de votre chambre! Bad news est le parfait exemple d’une chanson ska qui fera danser tout le monde sur les planchers de danse, tandis que Do or Die nous fait oublier tous nos soucis avec sa mélodie entraînante.

Bref, c’est un album complet qui mérite l’attention de tout le monde. Destroy To Create sera parmi mes meilleurs albums de l’année sans aucun doute, et je meurs d’impatience de voir The Flatliners live au Ska is Dead III le 17 septembre au Club Soda ainsi que le 1er octobre aux Foufounes Électriques avec The Delegates. Ne manquez pas ces chances de les découvrir, sinon soyez certains que vous aller le regretter!

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire