Thursday - Common Existence (Epitaph)


Auteur: Etienne (12 février 2009)
En magasin le: 17 février 2009
Cote: 9/10

Le cinquième album de Thursday nous arrive suite au succès mitigé de leur précédent A City Divided by the Light . Le sextuor continue sur sa lancée d’expérimentation et tente encore une fois de repousser les limites de leur musique et on est loin d’un groupe post-hardcore qui entre dans le moule lorsque l’on se frotte à eux.

Tous ceux qui doutaient du groupe suite à leur dernier album se tairont après avoir entendu le premier extrait, Resuscitation of a Dead Man. Le son des guitares qui danse derrière la voix et qui amène les traditionnels power chords vous ramène au moment où vous trouviez que Thursday était le meilleur groupe post-hardcore. Le meilleur dans tout ça? Ce n’est que la première chanson de l’album. Common Existence se poursuit sur la même note qu’il a commencé. L’énergie a été répartie sur chacune des onze chansons qui forment l’album. Certaines comme Love Has Led Us Astray sont plus calmes, mais on y retrouve l’émotion nécessaire pour maintenir notre attention et apprécier ce moment de réflexion qui nous laisse assimiler tout ce que Geoff Rickly, chanteur, vient de nous chanter.

Évidemment, il serait difficile de faire une critique de Thursday sans parler de leur façon de chanter. La voix de Rickly est toujours aussi énergique et distinctive. C’est une des caractéristiques que les fans du groupe veulent retrouver à chaque album et Rickly s’en tire bien encore une fois. Les cris, tant qu’à eux, sont relégués aux oubliettes. Pas parce qu’il n’y a en pas ou bien parce qu’il y en a trop peu, mais tout simplement parce qu’ils sont si bien intégrés aux structures des chansons. Plusieurs avaient critiqué la réalisation de David Fridmann, lors de la sortie de A City Divided by the Ligh t, et craignaient donc le résultat d’une seconde collaboration sur Common Existence . Les Anglais ne disent-ils pas Two times a charm? Parce que cette fois-ci la réalisation est très solide, aucun instrument n’est mixé trop fort, la voix s’entend bien et si vous écoutez attentivement chaque pièce avec de bons écouteurs vous pourrez entendre tous les petits détails qui s’y retrouvent. Sans surprise, la réalisation est très léchée, mais Thursday est un groupe très méticuleux et si la réalisation n’était pas aussi parfaite leur talent ne serait pas rendu de façon juste.

Au final, qu’en est-il vraiment de cet album? Il sera probablement le premier album qui va tourner en boucle sur votre mp3 cette année. Il maintient Thursday dans la classe des groupes qui se maintiennent au-dessus des normes et qui savent innover sans complètement perdre leur son d’antan.

+: les mélodies
-: tout semble calculé, manque de spontanéité

Chanson préférée: Last Call

Genre musical: Post-Hardcore

Pour fans de: THRICE, RISE AGAINST, SENSES FAIL

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire