New Found Glory - Coming Home (Geffen)


Auteur: Math L. (12 novembre 2006)
En magasin le: 19 octobre 2006
Cote: 7/10

Qui dans la salle ne connaît pas le groupe NEW FOUND GLORY? Si vous ne connaissez pas une seule chanson de leurs six albums précédents, voici la chance de vous rattraper avec leur septième œuvre, Coming Home. En plus, si vous n’avez jamais eu la chance de les entendre et de les voir en spectacle, n’ayez crainte, puisque le groupe parcours la planète depuis plusieurs années, se promenant ici et là entre l’Europe, l’Asie et l’Amérique.

NEW FOUND GLORY, c’est toute une machine de musique et de promo. Ce groupe aux allures emo/pop-punk originaire de L.A., en Californie, roule sa bosse depuis 1997. Le band nous présente cette année, Coming Home, un disque complet, accompli, simple et bien mature. Oui, le groupe a beaucoup évolué au fil des ans. Inutile de vous le cacher, ceux et celles qui s’attendent ici à un disque qui grafigne ou qui casse des fenêtres seront probablement déçus, car sur Coming Home, il est difficile de se donner une vraie opinion du groupe. NFG a évolué, prit de la maturité, et cela se reflète sur ce disque. La voie qu’emprunte maintenant le groupe se veut plus conventionnelle, plus simple, plus commerciale aussi. En fait, les paroles nous surprennent par leur maturité et les riffs et les mélodies demeurent simples, entraînants, mais tout de même efficaces. Comme n’importe quel groupe, ils continuent à progresser et mûrir pendant qu'ils vieillissent. Nous sommes alors confus à entendre autant de chansons plus pop, tandis qu’on a souvent été habitué avec eux, sur leurs anciens albums, à des chansons beaucoup plus agressives et punk.

Mais malgré tout, NFG continue d’être un groupe marquant des États-Unis et nous offre un disque bien construit. On n’y retrouve aucune chanson vraiment extraordinaire, ni rien à se lancer dans les murs, mais les succès s’enfilent les uns à la suite des autres sur Coming Home, sans trop de complications. Hold My Hand et It's Not Your Fault débutent l’album en force avec de joyeuses mélodies et un entrain efficace. Comme mentionné plus haut, l’ensemble des chansons demeurent simples, avec un fort penchant pop-punk. Certaines pistes renferment des petites touches de piano, de cordes ou d’orchestres et de guitares acoustiques. On croit même entendre quelques fois sur l’album une sorte de mélange entre KEANE et DASHBOARD CONFESSIONAL. Le tout donne un résultat qui n’est pas nécessairement mauvais en plus.

Bref, Coming Home est un disque qui s’écoute bien et qui mérite d’être souligné pour sa maturité et son ouverture mélodique. On ne parle pas d’un album qui va révolutionner le monde du rock, mais ça fait du bien parfois d’écouter un disque avec juste des bonnes mélodies et des paroles qui ne sont pas toujours hurlées à tue-tête. Nos tympans ne s’en plaindront certainement pas!

+: Facile d’écoute, accessible et mature .
-: Ne vous attendez pas à ce punk d’autrefois de NFG.

Pour les fans de: YELLOWCARD, THE EARLY NOVEMBER, GOOD CHARLOTTE, TIME SPENT DRIVING

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire