Flashlight Brown - Blue (Union Label Group)


Auteur: Frank (10 janvier 2007)
En magasin le: 11 août 2006
Cote: 7.5/10

Il existe deux façons d’aborder le terme pop-punk. La perception la plus répandue implique que le band visé joue du punk rock simple, sans message, très commercial et par le fait même, populaire. L’expression «pop» n’est pourtant pas exclusive au contexte d’un marché de masse, et peut très bien être appliquée à l’underground pour qualifier une musique sympathique, sans trop de prétention et efficace par sa valeur mélodique. Le groupe FLASHLIGHT BROWN de Toronto œuvre depuis une bonne dizaine d’années dans cette deuxième catégorie et nous a enfin gratifié d’un cinquième album cet été grâce au traditionnel support du Union Label Group de Montréal.

Cet album de treize pièces intitulé Blue renferme de véritables bijoux pour les amateurs de power pop et de punk mélodique à tendance nerd! Les thèmes y sont classiques pour le genre – les difficultés auprès du sexe opposé, l’isolement, la musique trop lourde, la médiocrité radiophonique, all sorts of songs about skateboarding and getting dumped – mais apprêtés à la sauce FLASHLIGHT, cela donne des chansons agréables à l’oreille, souvent comiques, qui sauront plaire à quiconque peut avouer avoir été jadis un fan de BLINK 182 ou WEEZER. D’ailleurs, à ce sujet, ceux qui ont déjà vu la tronche du chanteur Matt Hughes, lors d’une des excellentes performances du groupe, font habituellement la remarque de son étonnante ressemblance avec Rivers Cuomo. La différence la plus évidente est sa voix, qui se situe à mi-chemin entre un Jesse Michaels moins faux et un Tom DeLonge juvénile (le bon vieux temps).

Le travail de production de Dave Basset donne un impact décent aux chansons du groupe, même comparativement à ses prédécesseurs, et l’ensemble s’écoute bien du début à la fin. Si FLASHLIGHT BROWN était un groupe Californien, il aurait définitivement sa place sur Adeline ou Lookout Records. Voilà une bonne raison d’apprécier la proximité de l’Ontario!

+ : Un sens de la mélodie implacable et une bonne dose d’humour
- : L’album risque de passer inaperçu simplement parce que c’est du pop punk!

Pour les fans de : THE ERGS, WEEZER, ORANGE, PINHEAD GUNPOWDER, ATOM AND HIS PACKAGE

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire