Subsistance - Blood, Sweat and Strive (Indépendant)


Auteur: Cath B. (15 juillet 2007)
En magasin le: 28 avril 2007
Cote: 8/10

Nouvel album pour ce jeune groupe engagé à tendance street-punk qui avait accouché de son album éponyme il y a un peu plus d’un an. Leur premier disque était distribué gratuitement via des annonces sur divers sites (Quebecpunkscene.net par exemple) pour le faire connaître le plus possible et ainsi se donner une excellente vitrine. C’était donc via cette annonce que j’avais reçu ma copie d’un disque fait entièrement maison, de la pochette à la peinture sur le cd. Distribué entre autres par Anger Distribution, fière distro anarchiste et engagée qui distribue des albums étrangers et locaux tout en restant fidèle à son idéologie anarchiste.

Voilà donc Bleed, Sweat and Strive, un album qui montre un groupe ayant pris beaucoup de maturité depuis son premier jet. La maturité est autant du côté des paroles que dans la structure des textes, mais le plus gros pas a été fait sur la musique, les arrangements ainsi que sur la voix. C’est un chant agressif et enragé sans toutefois crier à s’en arracher la gorge, ce qui est un point positif pour plusieurs. La musique est aussi très rapide, hachée et violente comme l’est souvent le street punk façon un peu CASUALTIES et compagnie. C’est un excellent album pour ceux qui aiment leur punk engagé certes, mais aux textes et aux propos intelligents, qui ne chialent pas uniquement pour faire du bruit et vendre des disques. Ils nous parlent du pouvoir, autant politique que de la part des entreprises, de la démocratie et de sa mauvaise utilisation au profit des riches et des puissants, des médias et de l’influence qu’ils exercent sur nous, bref, il s’agit d’une grosse dénonciation sociale et de tout ce qui ne fonctionne pas dans notre société et dans le système dans lequel nous vivons. Les chansons sont rédigées presque à part égales entre le français et l’anglais, ce qui donne un bon équilibre et l’usage de l’anglais est bien dosé. Il est intéressant de voir un groupe oser chanter en anglais et en français sur le même opus puisque bien peu de bands se lancent dans cette aventure qui est pourtant très sympathique à l’oreille.

C’est également très intéressant de voir un nouveau groupe faire dans ce genre de musique qui se cherchent des nouveautés à présenter. Ce style, punk rageur, était davantage populaire il y a quelques années, dans les obscures salles de bars louches et dans les sous-sols d’églises. La flamme s’était calmée pour finalement presque s’éteindre petit à petit, laissant sa place au emo et au hardcore dans le lecteur cd des gens, sauf dans celui des puristes qui y croient toujours. C’est pourquoi les groupes comme SUBSISTANCE, qui croient encore au D.I.Y., des groupes qui continuent dans cette voie, qui continuent d’y croire, sont vraiment les bienvenus. Punks de ce monde, unissez vous et tirez l’oreille vers ce jeune groupe des plus prometteurs!

+ : la maturité acquise est très appréciable
- : Malgré la qualité de l’écriture, ce sont des thèmes souvent abordés.

Pour amateurs de : THE CASUALTIES, CHEAP SEX, SUBURBAN LOCKDOWN, bref, le street punk en général.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire