Strung Out - Blackhawks Over Los Angeles (Fat Wreck Chords)


Auteur: David P. (02 juillet 2007)
En magasin le: 12 juin 2007
Cote: 9/10

C’est fait, après trois ans d’attente depuis la parution du disons controversée Exile In Oblivion, Blackhawks Over Los Angeles du mythique groupe STRUNG OUT se retrouve enfin sur nos tablettes. La formation n’a tout de même pas chômé pendant toutes ces années puisqu’elle en a profité pour se promener un peu partout dans le monde question de satisfaire les fans de punk rock du monde entier. Ils ont tout de même trouvé, au travers de ces nombreux voyages, le temps de relaxer et d’écrire un album bien penaud dans le confort de leur coin de pays. Le quintette de Fat Wreck Chords défonce le monde du punk en nous présentant leur nouveau rejeton. Cela dit, une telle attente en aura-t-elle valu la chandelle?

Depuis l’avènement du nouveau millénaire, le groupe californien est définitivement entré dans une nouvelle ère. En effet, The Element of Sonic Defiance a définitivement marqué un tournant pour ce groupe. Avec un son plus travaillé et professionnel ainsi qu’une ambiance plus sombre, le groupe s’est forgé un style unique dont lui seul en connaît la recette. Avec un équilibre parfait entre le punk et le métal, le dernier opus s’enligne parfaitement dans cette tendance lourde du punk strung outiens Ceci dit, la tendance ne s’accentue nullement, car le dernier album retourne légèrement à ce que nous avons connues lors des années 90. En effet, bien que possédant le style des années 2000, nous y retrouvons aussi les allures contestatrices des premiers albums du quintette californien. Pour ceux qui avaient trouvés Exile in Oblivion trop sombre, celui-ci vous ravira, car il est moins glauque. Malgré tout, le groupe continu de ressembler à ce qu’il est devenu et l’influence métal se fait sentir plus que jamais.

Après plusieurs écoutes, il va sans dire que le travail du groupe ce doit d’être louangé. Les mélodies sont ficelées avec soin et les guitares de Jake Kiley et Rob Ramos sont excellentes. Dans un monde où l’on reproche au punk de faire preuve de redondance, il est bon de voir un groupe sachant utiliser le talent de leurs musiciens. En ce qui concerne les morceaux, l’album débute en force avec des merveilleuses compositions comme Calling et Blackhawks Over Los Angeles dans lesquelles les guitares sont tout simplement sublimes! Avec des paroles engagées et un rythme endiablant, vous ne pouvez que rester accrocher jusqu’à la fin! Pour les nostalgiques des débuts du groupe, Mission Statement devrait répondre à vos attentes. Ah oui ! J’allais oublier, si vous êtes un fan du groupe suédois MILLENCOLIN, cette dernière chanson devrait vous rappeler de bon souvenir ! Je vous laisse deviner de quoi je parle, mais si vous y arrivez, faites nous le savoir !

Donc récapitulons, vous êtes un fan de STRUNG OUT, vous aimez ce qui est originale et vous adorez le punk métal? Et bien lâchez immédiatement votre ordinateur afin d’aller vous procurer Blackhawks Over Los Angeles! Vous ne pouvez aucunement être déçu!

+ : des guitares sublimes
- : une voix qui pourrait paraître trop travaillé aux yeux de certains

Pour fans de : NOFX, A WILHELM SCREAM, BELVEDERE

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire