Big D And The Kids Table - Beijing To Boston (Bad News Records)


Auteur: Julien (07 mars 2007)
En magasin le: 20 février 2007
Cote: 8/10

Dans le coin gauche, on a le premier groupe de punk rock qui a vu le jour en Chine et qui roule sa bosse depuis maintenant plus de dix ans, en l’occurrence BRAIN FAILURE, et dans le coin droit, nous faisons face à une formation punk/ska très talentueuse qui laisse sa trace partout dans le monde depuis des lunes, BIG D AND THE KIDS TABLE. Bref, la table est mise pour un split très intéressant. Il est certain que BIG D AND THE KIDS TABLE n’a plus besoin de présentation, mais il est de mise de vous parler de BRAIN FAILURE, une formation qui est sûrement inconnue de la majeure partie d’entre-vous. Directement de Beijing en Chine, le groupe a été le modèle à suivre pour les groupes de punk rock du pays. La formation a quelques disques et EPs à son actif et nous offre un son punk brute avec une touche de ska/reggae, ce qui les a amené à parcourir la planète avec plusieurs groupes tels que DROPKICK MURPHYS et THE INTERNATIONAL NOISE CONSPIRACY. Donc pas besoin de vous expliquer d’où provient le titre du split Beijing To Boston, mais il est de votre droit de savoir s’il vaut la peine qu’il se retrouve sur votre liste de disques à acheter par exemple!

Débutons donc avec nos amis de la Chine puisque c’est à eux qu’est revenu l’honneur d’ouvrir le bal. Dès la première écoute, on peut immédiatement ressentir les influences de groupes comme RANCID, TIME AGAIN, LEFT ALONE, WESTBOUND TRAIN et même THE SLACKERS. Sérieusement, le groupe rentre tellement dans les critères des bands de Hellcat Records que l’on ne peut qu’être surpris de voir que la compagnie de disques n'ait pas mis sous contrat BRAIN FAILURE. C’est un punk rock avec une voix brute et rauque accompagné d’une musique assez agressive et parfois très accrocheuse avec des airs beaucoup plus ska. Les chansons s’enfilent bien, sont intéressantes et bien enregistrées mais ne révolutionneront pas le monde. On a l’impression que d’avoir seulement six pièces sous la main est peut-être une bonne chose puisqu’un album complet aurait été moins digne d’intérêt. Vous voyez, c’est du bon matériel, mais que l’on se doit de déguster à petites doses.

Bon, passons maintenant aux choses sérieuses, BIG D AND THE KIDS TABLE. Le groupe nous avait fait part que cet album présenterait des compositions beaucoup plus agressives, et ils ont tenu parole! Il est fou comment ce groupe possède un don d’écrire des chansons qui, même à la première écoute, nous donne envie de courir dans la rue et de proclamer cette chanson trop intense. C’est en plein ce qui est arrivé lorsque Taking Back The Rhytm s’est emparé de mon iPod. Wow, une fougue digne d’un band qui nous présente son premier album, une musique entraînante et des paroles qui vous feront esquisser un petit sourire en coin :

Can’t you see, your music is based on rebellion, not following all the rules

This is your first tour and I bet that it’s your last
I read your autobiography and frankly it don’t make sense
I can’t believe I’m sharing the stage with the shitty INXS

On retrouve le groupe dans une forme extraordinaire qui nous offre des compositions rapides tout en nous présentant des compositions plus dub/reggae/ska comme Faded et Ruin You. Ces deux chansons semblent êtres le prélude à leur nouvel album complet Strictly Rude qui verra le jour le 20 mars prochain. Après un EP beaucoup plus punk rock, on doit s’attendre à un disque beaucoup plus ska qui donnera même lieu à quelques pièces dub.

En somme, un disque sympathique qui vous permettra de joindre l’utile à l’agréable en découvrant BRAIN FAILURE, un groupe sympathique offrant une musique quand même facile d’accès, et en continuant de suivre la carrière très impressionnante de BIG D AND THE KIDS TABLE qui ajoute encore une fois du matériel très solide à une discographie déjà bien garnie.

+ : la découverte d’un groupe peu connu avec BRAIN FAILURE
- : on ne réinvente rien dans le son punk/ska sur cet album

Pour fans de : LEFT ALONE, RANCID, WESTBOUND TRAIN, THE SLACKERS

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire