A Day To Remember - And Their Name Was Treason (Indianola Records)


Auteur: PUNKMEUP (25 mai 2005)
En magasin le: 10 mai 2005
Cote: 8.5/10

« Pop mosh » est un terme qui décrit à la perfection ce que représente le groupe A Day To Remember. L’intro du CD, ingénieusement intitulée Intro, pourrait en confondre plus d’un en amorçant le disque d’une façon complètement brutale sur un tempo ralenti. Mais moins d’une minute après le début de la seconde pièce, on croirait subitement entendre un tout autre groupe, qui pourrait ressembler à un croisement entre Coheed & Cambria (dans leurs moments les plus mélodiques) et Saves The Day. Mais le tout prend une forme dans la mesure où le groupe trouve le moyen de produire autant de parties où les deux styles se complémentent que d’autres où ils se combinent. On pourrait certainement souligner plus d’une similarité entre ADTR et BoysNightOut circa Make Yourself Sick. Ce qui me fascine avec ce groupe, c’est à quel point la musique prend à chaque instant un tournant inaperçu.

A Day To Remember a définitivement des penchants pop croustillants qui prennent toute leur valeur dans des pièces comme Second Glance et Casablanca Sucked Anyways, deux des plus mélodiques de l’album avec leurs harmonies mielleuses et tout. Inversement, ADTR est doté d’un alter ego puissant, rageux et tourmenté qui, même dans les moments les plus doux, ne s’estompera jamais complètement - sauf peut-être sur You Had Me At Hello (aucun lien avec Bury Your Dead) qui est la seule pièce acoustique de l’album. Vous pensez certainement, comme moi d’ailleurs, que ça commence à faire les p’tites ballades acoustiques du genre qu’on retrouve sur presque chaque album punk, c’est plus ben ben original. Mais celle-là, oui! Ce qui est particulier à ADTR, et qu’aucun autre groupe à ma connaissance n’a jamais véritablement possédé, c’est que leur côté lourd est vraiment hardcore-métal et que, inversement leur côté pop est incroyablement emo-pop. Ça donne une dizaine de compositions à la fois excentriques et captivantes.

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire