No Choice - Anaesthetize This ... Annihilate That (No Idea Records)


Auteur: Olivier (12 mars 2009)
En magasin le: 21 octobre 2008
Cote: 7.5/10

Le 17 octobre dernier paraissait le plus récent disque de NO CHOICE, Anaesthetize This! … Annihilate That!, via No Idea Records et Good Music For Good People Records. Si comme moi vous avez découvert le groupe grâce à leur apparition sur Never Going Home, le DVD d’AGAINST ME! paru en 2004, sachez que le groupe D.I.Y. originaire de Cardiff, Royaume-Uni, roule sa bosse depuis 1981. Après un bref hiatus au milieu des années 90 au cours duquel trois des membres (Gagz, Spike et Ada) ont formé le groupe S.A.N.D., NO CHOICE est revenu en force pour travailler sur du nouveau matériel qui a mené à la sortie de Dry River Fishing en 2004 et qui a marqué par le fait même l’arrivée du groupe sur l’étiquette floridienne No Idea.

Pour ce qui de leur plus récent opus, on constate à prime abord que le groupe n’a pas perdu de son intensité et de son engagement social. Les pièces Take That Up The Arse..And Party!, Your Sport et Today We Ride nous balancent un punk hardcore solide et bien distortionné où l’on peut entendre un vocal plus rauque par rapport aux autres pièces de l’album qui sont un peu plus «mélodiques» et dans certains cas, un peu longue. C’est d’ailleurs le seul point faible de l’album.

Par contre, on oublie vite cette faiblesse lorsqu’on écoute des pièces comme Gun, qui est une excellente pièce acoustique où la voix féminine de Bev (LOST CHERREES) vient appuyer à merveille celle de Gagz, ou encore Fractions Into Factions où des cuivres viennent agréablement nous surprendre en apportant force et énergie au refrain. Les guitares de cette chanson, et de quelques autres pièces sur l’album, ne sont d’ailleurs pas sans nous rappeler par moment les défunts FIFTH HOUR HERO, avec lesquels ils ont fait un split en 2005.

En gros, l’album est loin de réinventer la roue, mais il n’en demeure pas moins que le groupe a bien vieilli et a su s’adapter aux nombreux changements que le punk a connu ces trente dernières années, sans toutefois négliger leur intégrité et les influences du passé, ce que peu de groupes peuvent se vanter d’avoir réussi.

+: Le côté punk hardcore, les collaborations
-: Quelques longueurs

Chanson préférée: Gun ou Fractions Into Factions

Genre musical: Punk Hardcore

Pour fans de: CRASS, LEATHERFACE, RENTOKILL

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire