Treeburning - After The Fall (Front Street Records)


Auteur: Phil (15 septembre 2008)
En magasin le: 01 août 2008
Cote: 7/10

Avec la panoplie de groupes punk hardcore qui émerge d’un peu partout en Amérique et qui, soit dit en passant, est de plus en plus homogène, on vient malgré soi à se lasser un peu du genre et à en revenir à nos vieux albums fétiches. C’est du moins un phénomène qui m’a frappé ces dernières années. Je devenais plus difficile, et même si j’appréciais, je me disais que de toute façon ça ressemblait déjà à un groupe que j’écoutais. J’étais donc plus sélectif et je me concentrais à écouter seulement quelques groupes que j’appréciais vraiment. Voilà ce qui en est du côté sombre de ma vie. Mais un amateur de musique reste un amateur de musique. On ne s’empêchera jamais d’écouter les petits nouveaux. Voilà que TREEBURNING arrive avec un son bien à lui par l’entremise de son premier album, After The Fall.

La première grande qualité de la formation de Calgary, qui en passant se produit sous l’étiquette Front Street Records, est sa facilité à allier les influences progressives avec le côté plus agressif de son son. Dans la même pièce, on peut être plongé dans une ambiance planante et en ressortir aussitôt en se faisant happer par un couplet des plus chargé sans que la transition ait l’air trop irréfléchie. Sauf quelques exceptions, on n’a pas l’impression que les pièces sont mal structurées mais simplement que leur architecture est originale. Les riffs en tant que tel découlent aussi de bonnes idées, mais le tout discorde en quelques occasions. Pourquoi? Parce que l’enregistrement est loin d’être parfait. On sent que le budget sans doute restreint de nos cinq Albertains les à forcé à emballer la galette un peu trop rapidement. C’est malheureusement la raison pour laquelle on se lasse d’écouter l’album. Lorsqu’un groupe a des idées aussi complexes, les éléments doivent sonner à leur place sans quoi l’ensemble devient un peu boiteux. J’irais donc d’une mention d’honneur pour leurs idées rafraichissantes, mais d’un gros point d’interrogation pour le travaille en studio qui ne suffit pas à appuyer la complexité des différentes pièces. Ce n’est malheureusement pas un album qui à de quoi faire des malheurs au niveau du grand public, mais qui laisse un bon présage pour l’avenir. Je vous conseille de garder un œil sur le matériel que ces gars là pourraient nous offrir au cours des prochaines années s’ils réussissent à dénicher de nouveaux contrats.

Je vous conseille donc, au risque de me répéter, de ne pas vous fier seulement sur cet album pour mesurer le talent deTREEBURNING. Bien qu’il soit plutôt intéressant, on ne peut qu’espérer mieux pour leur prochaine sortie. Sans leur assurer un avenir aussi brillant, je dois avouer que qu’After The Fall me fait un peu penser au premier d’ALEXISONFIRE. Reste à voir s’ils exploseront avec la même intensité que leurs compatriotes canadiens.

+ : Style des plus rafraichissant
- : Enregistrement moyen

Chanson préférée : Anhel Pour fans de : Alexisonfire, Death By Stereo

En savoir plusCritiques les plus récentesLire les commentaires (0)Ajouter un commentaire